udpsonline.net

Wenger révèle pourquoi il a bloqué la demande de Van Persie de rejoindre Arsenal

Arsène Wenger a révélé qu’il avait rejeté la demande de Robin van Persie de rejoindre Arsenal depuis Manchester United.

L’ancien international néerlandais a marqué plus d’un siècle de buts pour les Gunners au cours de ses huit années dans le nord de Londres, mais a fait défection à Old Trafford à l’été 2012.

Van Persie était fatigué de voir beaucoup de ses anciens coéquipiers partir et connaître le succès ailleurs, sans voir Arsenal réinvestir l’argent gagné grâce aux ventes de Samir Nasri et Cesc Fabregas dans des remplaçants de haut calibre. Sous la direction de Sir Alex Ferguson, les buts de Van Persie ont aidé United à décrocher le titre de Premier League lors de sa première saison, mais sa forme a décliné après le départ soudain du légendaire Scotsman.

Ni David Moyes ni Louis van Gaal n’ont été en mesure d’aider Van Persie à atteindre les sommets qu’il avait atteints pendant que Ferguson était à la barre, et il a finalement été vendu à Fenerbahce à la fin de la première saison de son compatriote à la tête.

Dans son nouveau livre «Arsène Wenger, Ma vie en rouge et blanc», l’ancien manager d’Arsenal a révélé que Van Persie l’avait contacté pour discuter de la possibilité d’un retour à l’Emirates Stadium, mais le Français estimait que tout retour serait «impossible» à faciliter. Il a écrit: «En 2012, il a annoncé son intention de ne pas prolonger son contrat.

Tous les grands clubs le courtisaient. Je l’ai vendu à Manchester United. «Les supporters étaient en colère contre moi pour cela, mais nous n’avons pas pu égaler l’offre. J’ai réussi à négocier son départ pour 24 millions de livres sterling, ce qui était une somme énorme à l’époque pour un joueur avec un an restant sur son contrat. Je n’avais en tête que l’intérêt du club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *