udpsonline.net

Wenger révèle pourquoi Arsenal n’a pas résigné Fabregas

Arsène Wenger révèle qu’il a refusé la possibilité de signer à nouveau Cesc Fabregas parce qu’il voulait donner l’exemple aux jeunes joueurs d’Arsenal qui avaient également l’ambition de partir.

Fabregas a quitté Arsenal et est retourné à Barcelone en 2011, mais à peine trois ans plus tard, le milieu de terrain était à nouveau en mouvement.

Arsenal avait une première option pour acheter Fabregas, mais malgré avoir passé huit ans avec les Gunners, le milieu de terrain a fini par faire un changement surprise à Chelsea, qui était dirigé par Jose Mourinho à l’époque. Fabregas a par la suite admis que sa préférence était de retourner à Arsenal et qu’il attendait que son ancien club déclenche son option.

Mais Wenger dit qu’il était désireux d’utiliser Fabregas comme un avertissement pour les joueurs de l’équipe d’Arsenal qui envisageaient de partir. Dans une interview avec The Athletic, Wenger a déclaré: «  C’était une directive générale pour moi de faire comprendre aux joueurs que si vous partez d’ici, vous ne reviendrez pas.

«C’était un moyen de retenir les joueurs qui voulaient voir si l’herbe était plus verte ailleurs. «Je l’ai fait pour Thierry Henry, Sol Campbell, Jens Lehmann mais ils étaient différents. «Les jeunes joueurs qui sont partis, je n’ai pas aimé le faire.»

Wenger révèle également comment Arsenal a battu Tottenham pour signer Danny Welbeck dans un accord de 16 millions de livres sterling avec Manchester United en 2014.

«À l’aéroport, on m’a dit qu’il signait pour Tottenham et j’ai réussi à l’intercepter», a déclaré Wenger. «C’était une histoire drôle parce que je négociais toute la journée. «Nous avions Ivan [Gazidis] et Dick Law à négocier et ils m’ont appelé et j’ai eu l’agent au téléphone. «Et je lui ai dit:« Écoutez, je dois raccrocher parce que je suis devant le pape ». Il m’a dit: «Quoi?». J’ai dit «oui», parce que nous faisions la queue pour avoir une photo avec le pape en audience privée, et j’étais au bout de la file parce que je devais parler et négocier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *