Une ferme humaine découverte en Libye.

 

LES TROUPES DE MARÉCHAL HAFTAR ONT LIBÉRÉ PLUS DE 2 500 AFRICAINS (hommes, femmes, enfants et bébés) dans une ferme très étrange.

Tous ces Africains étaient enfermés dans de petites cages limitant leurs mouvements comme des bêtes féroces.  Ils étaient tous en mauvais état.

Certains n’avaient pas d’yeux et portaient tous des stigmates d’une opération chirurgicale grave.

L’histoire de ces pauvres diables dépasse l’entendement.

C’est la ferme des horreurs.  Le paroxysme de l’horreur.  Le pire a encore été traversé.  La barbarie la plus extrême, digne de l’enfer exécutée par des démons incarnés.

Aucun être humain ne peut commettre de telles atrocités envers d’autres êtres humains et rester tranquille.

Avec la bénédiction de l’Union européenne, ils ont créé le marché noir de toutes les parties du corps humain.  Ils ont décidé que les Noirs appartenaient au corps humain.

Sans prendre la peine de leur donner la moindre anesthésie, les médecins leur extorquent les organes dont la riche clientèle occidentale a besoin.  Nous séquestrons des êtres humains.

Ils sont privés de leur humanité et enfermés dans des cages en tant que réserve pour les besoins de la médecine occidentale.

Une entreprise abominable en plein essor au Moyen-Orient.  Les fermes humaines deviennent de plus en plus nombreuses.

Un rein noir coûte maintenant 262 000 dollars (131 millions de francs CFA);  le cœur coûte 119 000 dollars (60 millions de francs CFA) et le foie, 157 000 dollars (79 millions de francs CFA).

Africain et Africain.  S’aimer l’un l’autre.  Laissez-nous nous protéger.

Occupons-nous les uns des autres.  Apprenons à aimer la vie humaine plus que les choses matérielles et périssables.

Nous sommes venus nus et nous laisserons nus, parce que tout est vanité.

Les Noirs sont la cible des pires prédateurs de l’humanité selon un agenda machiavélique.

Les Arabes sont, et ont toujours été dans l’histoire, l’exécuteur du sale boulot de l’Occident.

Ils nous méprisent mais veulent nos organes et notre chère mélanine, le manteau céleste de l’univers.

Notre ennemi n’est pas notre opposé.

Notre ennemi d’aujourd’hui est le même que celui d’hier qui a effacé la civilisation de khemet (Egypte ancienne).

L’histoire se répète parce que nous n’avons rien appris du passé.

 

Nous avons étendu l’autre joue à nos fossoyeurs.  Et ils ont mis le turbo pour nous effacer de la planète.

Non à l’exil des Africains.  Non à l’immigration.

Aujourd’hui, le ver a pénétré dans le fruit et le dévore de l’intérieur.

Notre ennemi nous sourit mais nous poignarde dans le dos.

Il est la lèpre et le cancer de l’humanité.

Les troupes du maréchal HAFTAR ont trouvé la somme de deux milliards de dollars en espèces dans cet endroit épouvantable.

Face au silence de la presse occidentale et des dirigeants africains face au démantèlement de ce réseau macabre, informez toute la famille africaine.  Allez aux radios et faites des affiches pour dire aux jeunes de ne pas aller dans les pays arabes.  C’est le voyage de la mort.

Pour ces personnes, les Noirs sont des insectes.  Une race inférieure qui doit être éradiquée.

Source : Correspondance particuliere depuis la Mauritanie

02 /12/2019

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page