udpsonline.net

Standard Liège: L’avenir de Carcela toujours en pointillés

Depuis la reprise du championnat belge, l’international marocain, Mehdi Carcela, n’a toujours pas joué le moindre match après quatre journée de Jupiler Pro League. Une situation assez compliquée qui perdure malgré l’intervention de quelques spécialistes ou encore un ancien de la maison de la formation belge.

Selon la presse belge, c’est toujours le calme plat pour l’attaquant. Interrogé sur la question l’entraîneur du club de Liège, Philippe Montanier, n’a pas était convaincant.

« Mehdi n’est pas au summum de sa forme et n’a pas encore atteint son rythme de croisière. On a besoin de joueurs au maximum de leurs capacités et on sait que Mehdi a été fortement marqué par la Covid-19», a affirmé le technicien.

« On a besoin de joueurs complets, qui attaquent et défendent, comme l’exige le football moderne. Regardez Lewandowski avec le Bayern Munich, la référence cette année, ou Salah et Firmino à Liverpool…”, poursuit Montanier visiblement insatisfait du rendement de l’ancien du Benfica.

Pour Nordin Jbari, consultant chez Eleven Sports, le caractère trempé de le traitement infligé Mehdi Carcela risque de faire perdre au club, un joueur talentueux et qui a de la personnalité.

«  On connaît les finances du Standard et Mehdi est un gros salaire, il ne faut pas l’oublier. Ne pas le faire jouer, serait-ce une manière de le dégoûter pour qu’il quitte le club ? Peut-être. Mais si on veut vendre un joueur, il faut le faire jouer un minimum de fois pour le mettre en avant  », a-t-il noté.

Pour l’heure, aucun club ne s’est manifesté pour recruter le joueur, qui souhaite aller au terme de son contrat (2021). Le Lion de l’Atlas âgé de 31 ans veut ainsi pouvoir choisir sa future destination en janvier prochain. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *