udpsonline.net

 RDC/Ituri : La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme demande au Chef de l’Etat Congolais de poursuivre les enquêtes et d’interpeller les responsables des violations

Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a demandé à Félix Tshisekedi, président congolais de poursuivre les enquêtes et d’interpeller les responsables des violations de Djugu en Ituri.

“Il n’ y a pas de paix, de stabilité possible sans justice bien sûr sans réparation pour les victimes. Je fais mention de la situation en Ituri où je me suis rendue”, a notifié Michelle Bachelet lors de son interview accordée ce mardi 28 janvier à la Radio France internationale.

Répondant à la question de la journaliste concernant le rapport de l’ONU publié sur les violences commises à Djugu qualifiées “des crimes contre l’humanité” et une probabilité “des crimes de génocide”, la responsable des droits de l’homme a éclairci qu’elle a pu confirmer les crimes contre l’humanités.

Mais en ce qui concerne les crimes de génocide, elle fait savoir qu’il faut poursuivre les enquêtes pour voir si tous les critères sont réunis pour pouvoir les qualifier ainsi.

“La majorité des victimes provient de la Communauté Hema. Notre travail là bas n’est pas terminé. On continue de surveiller et de produire des rapports”, poursuit t-elle.

Pour Michelle Bachelet, les autorités judiciaires de ce secteur ont le souci de trouver les responsables car ils ont déjà arrêté plus de 55 et 15 ont déjà été condamnés.

Par ailleurs, elles déplorent la lenteur concernant le dossier sur l’assassinat des experts de l’ONU et sur les crimes commis au Kasaï.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

 

1 réflexion sur “ RDC/Ituri : La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme demande au Chef de l’Etat Congolais de poursuivre les enquêtes et d’interpeller les responsables des violations”

  1. Ping : Coronavirus: Donald Trump suspend tous les voyages depuis l'Europe vers les États-Unis pour 30 jours - udpsonline.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *