udpsonline.net

RDC : entre inquiétude et manque de moyens, focus sur les craintes des parents à l’approche de la rentrée scolaire

A moins d’une semaine de la rentrée scolaire en République Démocratique du Congo, des parents se plaignent de la conjoncture socio-économique ainsi que du manque de dispositifs sanitaires dans les établissements scolaires. Des situations à la base de la timidité observée dans les préparatifs de cette nouvelle année scolaire qui pointe à l’horizon.

Conjoncture socio-économique, inquiétude face au manque des dispositifs sanitaires dans les établissements scolaires… des parents congolais préparent timidement la rentrée scolaire prévue ce 12 octobre, selon le calendrier fixé par le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique(EPST).

Si certains craignent pour la santé de leurs enfants, d’autres eux, évoquent le manque de moyens, après quatre mois de confinement suite à la pandémie. « En tant que parent, nous sommes appelés à mieux préparer nos enfants pour cette année scolaire qui pointe à l’horizon. Mais, nous n’avons pas assez de moyens pour bien le faire comme avant », se plaint Madame Bahizire, la cinquantaine et mère de cinq enfants.

Pour Monsieur Lungu, père de sept enfants, « nous avons été frappés de plein fouets par la pandémie. Nous travaillons dans un contexte de crise. Le confinement a impacté négativement sur notre chiffre d’affaires », a laissé entendre l’homme œuvrant dans le secteur informel.

« Nous craignons pour la santé de nos enfants »

Si certains parents évoquent la précarité économique, d’autres, eux, craignent pour leurs enfants. Selon eux, à moins d’une semaine de la rentrée scolaire, aucun dispositif  sanitaire n’est installé dans les écoles. « A cinq jours de la rentrée scolaire 2020 – 2021, plusieurs écoles de la ville de Bukavu n’ont pas encore installé les dispositifs de lavage des mains, les autorités scolaires ainsi que le ministère de l’Enseignement primaire secondaire et technique doivent prendre leurs responsabilités », se plaint un parent rencontré dans la ville de Bukavu, ajoutant que « nous nous préparons en conséquences pour la rentrée scolaire ».

De son coté, Madame Kapuku, 45 ans, mère de quatre enfants est d’avis que « la crainte réside au niveau de la santé de nos enfants. Nous sommes dans une période marquée par la pandémie. Les autorités scolaires doivent prendre des dispositions pour garantir la santé de nos enfants ».

Pour sa part, Monsieur Kyoto, père de trois enfants plaide pour la désinfection des établissements. « Nous plaidons pour la désinfection des écoles avant la rentrée scolaire. Cette mesure va donc permettre à nos enfants d’étudier dans de bonnes conditions sanitaires. Nous insistons aussi sur l’installation de kits de lavage ».

Après sept mois d’arrêt des cours suite à la pandémie du Coronavirus, la rentrée scolaire est fixée pour le 12 octobre.  Jusque-là, aucun dispositif sanitaire n’a été installé dans la majorité des établissements scolaires en République Démocratique du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *