udpsonline.net

Paul Scholes : «C’est un joueur sensationnel, il peut atteindre le niveau de Messi et Ronaldo»

Fraîchement nommé entraîneur d’une formation de 4e division anglaise dont il est le co-propriétaire, Paul Scholes est également un consultant très réputé dans le Royaume. Évidemment, il suit avec une attention particulière l’actualité de son ancien club, Manchester United. D’ailleurs, si les Red Devils n’ont d’yeux que Jadon Sancho, l’ancien métronome a trouvé mieux en la personne d’Erling Braut Haaland.
Pour le rouquin, les dirigeants de Manchester United devraient se ruer sur l’attaquant du Borussia en lieu et place de son coéquipier Jadon Sancho. Mieux, Scholes prédit au norvégien un avenir radieux.
« Je pense que Haaland est sensationnel. Je pense qu’il sera là-haut, au niveau de Ronaldo et de Messi d’après ce que j’ai vu jusqu’à présent. C’est pourquoi je n’ai jamais pensé que Sancho était le bon type de joueur, car nous en avons déjà trois de ce type », a-t-il confié au micro de Stadium Astro.
Il est vrai que l’ancien pensionnaire du RB Salzbourg ne cesse de surprendre depuis des mois au point de figurer dans la classe des attaquants les plus réguliers d’Europe. Ses chiffres, à seulement 20 ans, donnent le tournis.
L’histoire d’Haaland est digne d’une saga viking, avec pour héros ce jeune Norvégien avide de conquêtes et prêt à mettre l’Europe à ses pieds.Un « serial buteur » que toute l’Europe s’arrachait il y a encore quelques semaines, et pour cause. Depuis deux saisons, Haaland empile les buts et multiplie les faits d’armes, au point d’être devenu l’une des attractions majeures du football européen. Un statut récent, né d’une première performance magistrale, en mai 2019. Aligné avec la Norvège lors de la Coupe du monde U20, face au modeste Honduras, l’attaquant signe un retentissant nonuplé. Neuf buts, un record dans la compétition qui en fait l’une des coqueluches des recruteurs des grands clubs du continent. Après sa signature au Borussia Dortmund, en conférence de presse, Solskjaer reviendra sur le transfert avorté de son poulain en Premier League.
« Quand vous signez des joueurs, vous devez garder le contrôle. Vous ne pouvez pas donner le contrôle aux agents en incluant des clauses de rachat et d’autres choses », explique-t-il, invoquant le « bon sens » pour justifier la décision du club de se retirer des négociations.

Pas de remords, martèle-ton depuis du côté des Red Devils, même si le prodige norvégien fait forcément des envieux depuis. Sous le maillot du BvB, il n’a d’ailleurs pas tardé à justifier son nouveau statut. Il devient la star des jaunes et marque semaine après semaine en Allemagne.

Alors pensez-vous qu’Haaland peut atteindre le niveau de Messi et de Ronaldo ? Réagissez en commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *