udpsonline.net

« On va le payer », le message très clair de Tuchel aux dirigeants du PSG

À quatre jours de la clôture du marché des transferts, le PSG ne compte qu’une seule arrivée à son actif, celle de Florenzi en provenance de la Roma dans le cadre d’un prêt. En conférence de presse ce jeudi, le technicien allemand qui, en plus d’avoir mis un coup de pression à Leonardo, fustige la gestion des joueurs en fin de contrat.

Edinson Cavani, Thiago Silva, Thomas Meunier, Choupo-Moting et Tanguy Kouassi… le PSG a enregistré plusieurs départs cet été et pas des moindres. Forcément, l’effectif s’est considérablement amoindri. Une situation que l’ancien manager de Dortmund regrette. Interrogé sur la possibilité de retourner en finale de la Ligue des champions, Tuchel ne promet aucun miracle avec les limites de son effectif actuel.

« C’est du sport, tout est possible. On sait bien que pour faire la même chose, il faut aussi avoir de la chance, ne pas avoir de blessure. Mais si on reste avec ce groupe, on ne peut pas demander la même chose », a tonné l’Allemand avant de citer en exemple Liverpool et l’Inter Milan.

« La réalité, c’est que nous avons un effectif réduit avec des joueurs qui sont souvent avec leur équipe nationale, qui n’ont pas fait de préparation, certains attrapant le coronavirus. On va payer le prix en octobre, novembre, décembre, janvier. », a poursuivi TT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *