udpsonline.net

Nzombo le soir: FCC: Marche par defi ou epreuve des forces dans la rue?

Analyse de la marche du FCC a Kinshasa:
Des milliers de personnes ont répondu à l’appel à manifester lancé par le FCC.

Les drapeaux des nombreux si pas tous les partis de cette famille politique étaient visibles au lieu du rassemblement à la première rue Limete, en face de l’église Cité Bethel.

Plusieurs lieutenants de Joseph Kabila avec à la tête Néhémie Mwilanya et Ramazani Shadary ont pris part à la manifestation.

La marche s’est déroulée sur l’avenue Sendwe et devait aboutir au Palais du peuple.

La police avait bloqué tous les accès au Palais du peuple, plus d’une centaine de policiers ont été déployés aux abords du Parlement.

Une barrière policière était érigée au pont Cabu pour empêcher l’avancée des manifestants. Mais comme certains militants allaient de manière dispersée, certains ont vite franchi ce dispositif pour se retrouver sur le boulevard Triomphal.

Certains cadres du FCC ont aussi franchi la barrière peu avant la fin de la marche.

Ramazani Shadary a précisé que la manifestation visait aussi à désapprouver la « dérive dictatoriale » de Félix Tshisekedi.

Néhémie Mwilanya pour sa part a dit que le FCC n’est pas d’accord qu’une partie à la coalition puisse s’arroger tout le pouvoir.

Les militants se sont retrouvés sur le terrain en face du stade des Martyrs à plusieurs groupes à la fin de la marche.

Il n’y pas eu d’incident, la police qui a encadré la manifestation n’a tiré aucun coup de feu ni gaz lacrymogène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *