udpsonline.net

Menacé de mort après l’incident avec Neymar, Alvaro Gonzalez sort du silence

C’est l’affaire qui a secoué la France des semaines durant. Lors du dernier Classique entre le PSG et l’OM qui s’est conclu sur une rixe d’une violence sans précédent, Neymar avait accusé le défenseur marseillais Alvaro Gonzalez de racisme. Ce dernier a finalement été blanchi par la commission de discipline pour manque de preuves. L’attaquant brésilien a également été disculpé.

Alors que Sakai a pris la parole afin de démentir les propos racistes que l’on prête à la star brésilienne, c’est au tour du défenseur espagnol de prendre la parole sur la chaîne Youtube de l’OM.

« Je veux dire, du moins j’espère que c’est ça, qu’il a mal compris certains mots à un moment durant lequel le match était compliqué (…) C’était un match chaud de bout en bout, comme beaucoup de derbys ou classiques. J’espère que c’était un malentendu, que ce n’était pas quelque chose d’un autre genre », a-t-il d’abord expliqué.

Avant de revenir en détail sur le calvaire qu’il a vécu après cette affaire qui a visiblement pris une ampleur regrettable. « J’ai compris ce que cela signifiait quand je suis arrivé à Marseille. Nous avons atterri et j’ai commencé à recevoir plus de deux millions de messages sur mon téléphone, je n’avais jamais vu un tel chiffre, avec toutes sortes de menaces, des messages dans d’autres langues (…) Ils m’ont envoyé des photos des voitures que nous utilisions, ils disaient qu’ils allaient venir chez moi pour me tuer, il y a aussi eu des messages à mes parents qui disaient qu’ils allaient les tuer à leur magasin ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *