udpsonline.net

L’étrange sortie de Zidane : « Je ne serai jamais le Ferguson du Real Madrid »

Dos au mur avant le coup d’envoi de cette dernière journée de la Ligue des champions, le Real Madrid a réalisé le coup parfait face au Borussia Monchengladbach. Comme souvent, sous pression, le Real Madrid de Zidane s’est vêtu de son meilleur costume pour tranquillement dominé l’équipe allemande (2-0) et valider son billet pour les 8es de finale. Avec en prime, la première place du groupe, scénario impensable il y a encore quelques semaines.

Fragilisé ces derniers temps et annoncé sur la sellette, Zidane se sauve encore une fois. Au sortir de la rencontre, le technicien français s’est amusé sur son avenir. Le champion du monde 98 l’assure, il ne compte pas s’éterniser sur le banc de la Casa Blanca, comme un certain Sir Alex Ferguson à Manchester United.

« Je ne serai jamais l’Alex Ferguson du Real Madrid », a-t-il lancé en conférence de presse.

« Ce que je veux, c’est profiter de ce que je fais. Je ne sais pas combien de temps je vais rester ici, je ne me pose même pas la question. Je ne pense qu’à mon quotidien, à la chance que j’ai d’être dans ce grand club, avec ces grands joueurs. Même dans les moments difficiles, j’aime ça. Pas juste quand nous gagnons. (…) Ça fait un moment que je suis en Espagne, à Madrid, et j’aimerais continuer un peu. », a-t-il poursuivi.

Pour cela, un succès comme celui face à Gladbach est toujours bon à prendre. « Je suis content du match. Nous avons réalisé une grande performance dans un match important. Nous voulions nous qualifier et finir premiers du groupe, nous avons réussi. Je crois que les supporters peuvent être fiers de l’équipe. En tant que supporter moi-même, j’ai apprécié la rencontre. »

Le Real Madrid n’est jamais aussi bon que lorsque la pression est à son paroxysme. Contre les Allemands de Gladbach, la bande à Zidane l’a encore prouvé. Et comme souvent quand le technicien français est au fond du trou, son sauveur se nomme de Karim Benzema.

Auteur d’un doublé, l’attaquant français a quant à lui annoncé la couleur pour la suite de la compétition. « Chaque match est une finale. Si l’on joue en équipe comme aujourd’hui, je crois qu’aucune équipe ne peut nous faire du mal. On prépare toujours bien les matchs, mais parfois, on a cette once de chance pour marquer des buts. », a-t-il déclaré.

Place désormais au quiz : Combien de buts Karim Benzema a-t-il inscrit en phase de groupe de la Ligue des champions dans sa carrière ? A : 60 buts B : 35 buts ou C : 51 buts. La bonne réponse sera dévoilée dans l’une de nos prochaines vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *