udpsonline.net

«Les fans l’appelaient comme ça», le surnom original de Pape Bouba Diop à Portsmouth dévoilé

Le football est parfois ingrat. L’on ne retient en effet que les noms des joueurs d’une équipe dotés d’un potentiel technique hors du commun et plutôt décisifs devant les buts. Il y a pourtant eu dans l’histoire de compétitions majeures, l’éclosion de talents qui ont fait ce qu’il est convenu d’appeler le sale boulot dans une équipe. Et au Sénégal, il y a eu Papa Bouba Diop. L’homme à tout faire. D’un gabarit impressionnant, 1 mètres 94 pour 94 kilos, le natif de Dakar savait imposer son style de jeu de ratisseur de l’entrejeu et cerise sur le gâteau, il marquait des buts. Il est d’ailleurs l’auteur du but le plus célèbre de l’histoire du football sénégalais, une certaine journée d’un 31 mai 2002.
Véritable colosse, Pape Bouba Diop impressionne par son physique. Malgré sa taille, il est d’une souplesse hors-pairs. Ce qui lui permet de mouvoir au milieu de terrain et d’aller au duel. Décédé dimanche dernier à l’âge de 42 ans, Pape Bouba Diop a laissé un bon souvenir à Harry Redknapp, son ancien entraineur à Portsmouth.

Grâce à son talent et ses belles prestations, l’ex international sénégalais a eu un surnom particulier dans cette équipe. Ce qui a été révélé par le technicien anglais dans une interview accordée à BBC Sport.
« J’ai eu beaucoup de chance d’avoir entrainé un garçon aussi fantastique qu’était Papa Bouba. Il était spécial. Il a fait un excellent travail pour moi à Portsmouth et je pense que les fans de Portsmouth l’ont adoré. Ils l’appelaient l’Armoire, il était si grand qu’on ne pouvait pas le bouger. C’était un grand colosse – vous ne voudriez pas jouer contre lui », a-t-il révélé.
« J’ai été désemparé quand j’ai appris qu’il est mort, je n’arrivais pas à y croire. Il avait été un homme si sain, si fort et si en forme. Quel athlète – un géant et le perdre à un si jeune âge est si triste », a conclu l’ex entraineur de Tottenham.
Pape Bouba Diop laisse derrière lui un gros héritage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *