udpsonline.net

Le jour où Pierre Webo a surpris Didier Drogba et toute la Côte d’Ivoire

-Bienvenue à tous sur Afrique Sports avant de débuter cette nouvelle vidéo, nous vous invitons à vous abonner pour ne rien manquer des infos football. Et c’est parti pour la chronique du jour.

Il a été au centre d’une soirée historique. Entraîneur adjoint de l’Istanbul Basaksehir, Achille Pierre Webo a été victime de propos racistes de la part du quatrième arbitre de la rencontre opposant son équipe au PSG. Pour ceux qui ne le connaissent pas, l’ancien attaquant camerounais a eu une très belle carrière, avant sa reconversion.

  1. Auteur d’un triplé face à la Côte d’Ivoire de Drogba

Il y a des matchs qui restent gravés à tout jamais dans la mémoire des joueurs. Pour Pierre Webo, difficile de passer à côté de ce 4 septembre 2005. En course pour se qualifier pour la Coupe du Monde 2006, le Cameroun se déplace sur la pelouse de la Côte d’Ivoire.

On parle alors de l’une des plus grandes sélections de l’histoire du football africain, emmenée notamment par Didier Drogba. Pourtant, les Éléphants vont être battus ce jour-là sur leur pelouse. Malgré la présence de Samuel Eto’o sur le terrain, c’est bien Pierre Webo qui va être l’homme de cette rencontre.

Auteur d’un triplé dans ce match, il offre à sa sélection une victoire capitale (3-2). Certes, le Cameroun échouera à un seul point de la Côte d’Ivoire, dans la course à la Coupe du Monde. Mais ce match reste comme l’un des plus complets de Pierre Webo au cours de sa carrière.

  1. Il a débuté (et terminé) sa carrière en Uruguay

Après avoir parfait sa formation au Stade Bandjoun au Cameroun, il s’engage au Nacional en 2000. Le club uruguayen lui permet alors de découvrir le monde professionnel. Au fil des saisons, il monte en puissance avec sa nouvelle équipe.

C’est d’ailleurs en 2002 qu’il va faire très fort. Auteur de 12 buts en 14 matchs de championnat, il est très vite contacté par des écuries européennes. Il sera finalement prêté à Leganés, avant de rejoindre Osasuna de façon définitive.

Pourtant, Pierre Webo n’a pas encore totalement fait une croix sur l’Uruguay. L’attaquant camerounais reviendra au Nacional en 2018, pour la toute fin de sa carrière sportive.

  1. Dans le top 10 des meilleurs buteurs camerounais

Vainqueur à cinq reprises de la CAN, le Cameroun fait partie des plus grandes nations de son continent. Durant son histoire, les Lions Indomptables ont vu passer de nombreuses stars. Et Pierre Webo peut clairement faire partie des plus grands.

Avec 19 buts inscrits en seulement 58 sélections, il est bien installé dans le top 10 des meilleurs buteurs de l’histoire du Cameroun. Une belle place qu’il espère conserver encore quelques années.

  1. Un grand ami de Samuel Eto’o

Faisant partie des meilleurs joueurs de l’histoire du football, Samuel Eto’o reste l’une des plus grandes légendes du football africain. De 1997 à 2014, il a fait briller la sélection camerounaise au plus haut niveau. Ce n’est pas une surprise de savoir qu’il était proche de plusieurs joueurs de sa sélection.

On pense notamment à Pierre Webo. Plusieurs de ses titularisations avec le Cameroun avaient d’ailleurs été critiquées. De quoi faire enrager Samuel Eto’o pour Radio Sports Infos : « On tire sur Webo parce que c’est l’ami de Samuel Eto’o. Il est l’attaquant camerounais le plus prolifique ces derniers mois, ce qu’il veut dire qu’il mérite sa place, et même plus que Samuel Eto’o. »

  1. Il a passé la barre des 100 buts durant sa carrière

Pour revenir sur la carrière d’un buteur, il est souvent bon de rappeler son nombre de réalisations. Et celui de Pierre Webo reste très intéressant ! Ayant évolué durant un peu plus de 15 ans au plus haut niveau, il a facilement dépassé la barre des 100 buts.

Toujours très régulier, il a notamment été très bon en Espagne et en Turquie. Lors de la meilleure saison de sa carrière, avec Basaksehir, il a réussi à inscrire 15 buts en 37 rencontres, lors de l’exercice 2011-2012.

  1. Un lien tout particulier avec la Turquie

Après un long passage en Espagne, Pierre Webo pose ses valises en Turquie en 2011. Et depuis, l’attaquant camerounais n’a quasiment plus quitté le pays ! Il a notamment évolué pour le Istanbul Basaksehir, le Fenerbahçe, Osmanlispor et Gazisehir.

Terminant sa carrière au Nacional, il n’est toutefois resté qu’un an en Uruguay. Depuis 2019, Pierre Webo a été promu au poste d’entraîneur adjoint, de l’Istanbul Basaksehir, son premier club en Turquie.

Clap de fin pour la chronique du jour. Si vous êtes contre le racisme, mettez : « No To Racism » et « Force à Webo » en commentaires pour soutenir l’ancien attaquant camerounais. Nous vous donnons rendez-vous à très vite sur Afrique Sports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *