udpsonline.net

«J’aurais été son pire cauchemar» – Andy Cole souligne la grande faiblesse de Van Dijk

Andy Cole pense qu’il aurait été le «pire cauchemar» de Virgil van Dijk et que l’arrière central de Liverpool a du mal lorsque les joueurs courent derrière lui.

Alors que l’ancien attaquant de Manchester United le qualifie de «meilleur en ce moment», il est certain qu’il «l’aurait atteint» s’ils s’étaient affrontés au cours de leur carrière.

Van Dijk s’est imposé comme l’un des meilleurs défenseurs du monde depuis qu’il a rejoint Liverpool en provenance de Southampton dans le cadre d’un accord de 75 millions de livres sterling.

Il a joué un rôle crucial dans l’équipe victorieuse de Jurgen Klopp en Premier League et en Ligue des champions, mais ils ont eu des difficultés défensives jusqu’à présent cette saison.

Liverpool a concédé 11 buts en quatre matches de Premier League jusqu’à présent, dont trois contre Leeds nouvellement promu et sept contre Aston Villa. Et Cole pense que la plus grande faiblesse de Van Dijk a été révélée par des équipes qui ont réussi à l’étirer derrière.

«Van Dijk est un très bon joueur, mais je suis le genre d’individu qui aurait adoré jouer contre lui – et j’ai le sentiment que je l’aurais atteint», a déclaré Cole à Sunday World.

«Vous voulez vous tester contre les meilleurs et il est le meilleur en ce moment, sans aucun doute, mais j’aime regarder les défenseurs et trouver des faiblesses en eux et nous en avons vu quelques-uns avec Van Dijk ces derniers mois. «Je l’ai observé lors du match d’ouverture de la saison contre Leeds et les attaquants qui lui causent des problèmes sont ceux qui courent derrière lui et l’étirent.

«Ils ont marqué trois buts ce jour-là et il ne semblait pas avoir apprécié l’expérience. «C’est une Rolls Royce d’un défenseur, mais il n’aimait pas baisser le pied et courir après quand les gens se mettaient derrière lui. «C’est ce que j’aurais fait toute la journée quand j’étais à mon meilleur niveau, alors j’aurais probablement été son pire cauchemar si je jouais contre lui.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *