udpsonline.net

« J’ai insulté Wenger pour qu’il soit forcé de me vendre, mais ça n’a pas fonctionné »

Aujourd’hui sans club, l’attaquant danois Nicklas Bendtner a fait parler de lui lors de son passage à Arsenal. Et le plus souvent pas pour les bonnes raisons. Habitué aux frasques en tout genre, l’ancien des Gunners n’a jamais réussi à s’imposer à Londres. Dans un entretien accordé à Four Four Two, il est revenu sur la fois où il a insulté Arsène pour forcer son départ, sans succès.

Bendtner a longtemps fait plus les gros titres pour ses incartades que pour ses performances sur le pré. À l’été 2013 déjà, de retour de prêt de la Juventus, le Danois avait tenté de forcer son départ pour rejoindre Crytal Palace en usant d’une méthode peu orthodoxe.

Il raconte : « J’ai insulté Arsène de branleur et de connard pour qu’il soit forcé de me vendre, mais ça n’a pas fonctionné. Wenger m’a appelé et dit : ‘Désolé, tu ne peux pas partir »

Bendtner de poursuivre, « Il m’a expliqué que c’était pour le bien du club que je restais. C’était difficile de se disputer avec lui. C’est la seule fois que nous avons eu une discussion animée. Le reste du temps, c’était juste lui qui me criait dessus ! » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *