udpsonline.net

Ibrahimovic révèle quand il prendra sa retraite

A 39 ans, et malgré 21 saisons en professionnel derrière lui, Zlatan Ibrahimovic court toujours. 

Et il a l’intention de continuer à le faire pendant encore quelques temps. Alors que son départ à la retraite était pressenti pour la fin de la saison en cours, l’ancien Parisien vient d’assurer qu’il n’a pas encore l’intention de s’éclipser.

« Je continuerai jusqu’à ce que je ne puisse pas faire les choses que je fais », a déclaré Ibra dans un entretien à BBC Sport. « Je dois juste rester bon physiquement et le reste sera résolu par lui-même ». Tout en assurant qu’il n’a pas encore atteint sa limite, le Suédois a admis qu’il n’a plus les atouts athlétiques dont il disposait lorsqu’il était en pleine force de l’âge : « J’ai beaucoup d’expérience, les buts n’ont jamais été un problème, je continue juste. Je ne suis pas le même joueur que j’étais il y a cinq ans, je ne suis pas le même joueur que j’étais il y a 10 ans, nous changeons tous d’un point de vue physique. Je suis honnête en disant que je ne cours pas comme avant, mais je cours plus intelligemment ».

Ibra espère jouer avec le fils de Daniel Maldini

Depuis son retour en Italie, en janvier dernier, Ibrahimovic affiche des statistiques ébouriffantes. Cette saison, son ratio de buts dépasse l’unité par match. L’intéressé s’en félicite, en soulignant que la Serie A lui réussit parfaitement bien malgré le côté tactique de ce championnat : « C’est le championnat italien, (c’est) la raison pour laquelle je dis que c’est le plus difficile à jouer pour un attaquant, c’est parce que c’est très technique et que la philosophie ici est de ne pas encaisser un but plutôt que d’en marquer ».

Enfin, Ibrahimovic a conclu l’interview par une des boutades dont il a le secret. « J’ai l’impression d’avoir été ici de différentes générations. J’ai joué contre [l’ancien défenseur de Milan] Paolo Maldini et maintenant je joue avec son fils, Daniel. J’espère que je pourrai aussi jouer avec le fils de Daniel, ce serait un miracle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *