udpsonline.net

Griezmann : « Il y a des moments où les penos ne rentrent pas »

 

En ratant son penalty samedi face à la Suède, Antoine Griezmann réalisait une série de trois échecs consécutifs dans cet exercice avec l’équipe de France. Face à la Croatie, les Bleus ont obtenu un penalty et l’attaquant du Barça a du laisser Olivier Giroud le transformer pour le (4-2) en Ligue des Nations. Le Barcelonais a expliqué ce choix sur les ondes de RTL.

« Il y a des moments comme ça où les penos ne rentrent pas. J’ai eu la même chose il y a deux ou trois ans où j’en avais raté six d’affilée, a dédramatisé le natif de Mâcon. Il faut que je continue à les travailler. Comme j’avais déjà marqué (lors du match de mardi, ndlr), Olivier savait très bien que c’était à lui de le prendre. On a ce respect, cette confiance et ce petit truc entre nous deux : s’il y en a un qui n’a pas marqué, l’autre le prend. Il n’y a pas de souci. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *