udpsonline.net

Giroud préféré à Luis Suarez… Le Barça va perdre une de ses pépites pour Depay | Mercato

C’est parti pour une nouvelle saison folle en rebondissements, comme toujours. Champion d’Angleterre pour la première fois en 30 ans la saison dernière, Liverpool essayera de conserver son titre, en Premier League. Figurant dans les favoris, les Reds ont su garder un effectif qui a prouvé sa valeur depuis quelques années et met davantage en valeur les jeunes à l’image de Neco Williams et Curtis Jones qui sont amenés à jouer plus cette saison. Sinon peu de mouvements sont à noter avec les départs de Dejan Lovren, Adam Lallana et Nathaniel Clyne.

Si Liverpool a été sacré champion, Manchester City est tombé de son trône la saison dernière après deux sacres de rang. Un échec qui devra être oublié lors de l’exercice 2020/2021. Et pour répondre aux attentes, Manchester City a fait des efforts. Si Leroy Sané, David Silva et Claudio Bravo ont quitté le club anglais, les Sky Blues ont ramené plusieurs éléments intéressants.

Si Lionel Messi n’arrivera pas en Angleterre, le club mancunien a accueilli Nathan Aké en provenance de Bournemouth pour renforcer la défense et l’ailier espagnol de Valence Ferran Torres. Le défenseur central napolitain Kalidou Koulibaly pourrait aussi suivre afin de renforcer une arrière-garde trop friable cette saison

Un peu derrière les deux grands, Chelsea a de moins en moins à rougir. Pour y remédier, Thiago Silva (ex-PSG), Ben Chilwell (ex-Leicester) et Malang Sarr (ex-OGC Nice) sont arrivés tandis que le Rennais Édouard Mendy pourrait débarquer contre 20 millions d’euros. Sur le plan offensif, trois gros renforts apporteront sûrement leur lot de buts, à savoir Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam), Timo Werner (RB Leipzig) et Kai Havertz (Bayer Leverkusen). Le principal doute qui entoure le club londonien, c’est la faculté à vite intégrer ses recrues.

Pouvant aussi se présenter comme un candidat pour le titre en cas de bon début de saison, Manchester United semble néanmoins légèrement derrière les trois gros. Dotés d’une belle force de frappe avec Anthony Martial, Marcus Rashford et Mason Greenwood dans le secteur offensif, les Red Devils peuvent aussi s’avancer confiants au milieu de terrain avec Bruno Fernandes, Paul Pogba, Nemanja Matic, Donny van de Beek ou encore Fred.

Si le recrutement d’un Jadon Sancho apporterait encore plus de puissance au club mancunien, les limites sont plutôt défensives avec le frêle Brandon Williams ou Luke Shaw côté gauche et une charnière Maguire-Lindelöf solide, mais qui manque d’un véritable patron.

Cinquième l’an passé, Leicester a réalisé une saison folle avant de craquer dans la dernière ligne droite et de manquer la qualification en Ligue des Champions.  Avec un effectif assez identique mis à part le départ de Ben Chilwell à Chelsea et l’arrivée de Timothy Castagne en provenance de l’Atalanta, les Foxes risquent bien d’être au rendez-vous.

Vainqueur de la FA Cup, Arsenal semble avoir trouvé la bonne formule et a renforcé sa défense avec les arrivées définitives de Pablo Mari, Cedric Soares et William Saliba ainsi que le transfert de Gabriel. Willian offre lui une solution supplémentaire en attaque, en attendant un nouveau prêt de Dani Ceballos.

Pas qualifié en Ligue des Champions suite à sa sixième place de l’an passé, Tottenham va pouvoir s’appuyer sur ses stars Harry Kane et Heung-min Son qui ont connu des pépins physiques l’an passé. Malgré le départ de Jan Vertonghen, qui n’a pas été remplacé en défense, les Spurs ont apporté quelques touches avec notamment la venue du latéral droit irlandais Matt Doherty.

Septième comme l’an passé, mais absent de la Ligue Europa, Wolverhampton tentera de retrouver l’Europe. L’effectif reste de grande qualité, surtout si le buteur mexicain Raul Jimenez reste en place tout comme l’ailier Adama Traoré.

Douzième la saison passée, Everton a mis les moyens pour satisfaire son coach Carlo Ancelotti en renforçant son milieu de terrain assez nettement avec les arrivées d’Allan (Napoli), James Rodriguez (Napoli) et Abdoulaye Doucouré (Watford). Sans bouleverser totalement son groupe, le coach italien va pouvoir travailler sereinement et tentera de qualifier Everton en Coupe d’Europe.

Voici donc le tableau pour la Premier League édition 2020/2021. Au vu des équipes citées, laquelle va soulever le trophée à la fin de saison, vos réponses seront attendues en commentaires. Petit quizz également pour bien relancer les débats en Angleterre : Lors de la saison qui a vu Leicester être sacré champion d’Angleterre, quel joueur a marqué le dernier but des Foxes en Premier League ? Nous attendrons vos commentaires et le premier à trouver la réponse sera distingué dans nos prochaines publications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *