udpsonline.net

Diouf et Henry émus aux larmes, le dernier hommage du peuple sénégalais à Pape Bouba Diop

Pape Bouba Diop est décédé dimanche dernier des suites d’une longue maladie. La disparition de l’auteur de l’unique but contre la France lors de la Coupe du monde 2002 a suscité une vive émotion à travers le continent et en particulier au Sénégal. Le deuil et la tristesse ont gagné le pays après le décès de Pape Bouba Diop disparu la semaine dernière d’une longue bataille contre la maladie de Charcot. Ce vendredi, date de l’arrivée de la dépouille à Dakar, un hommage national a été rendu à l’ancien international sénégalais à l’Aéroport International Blaise Diagne de Dakar.

Dakar attendait fébrilement le retour de l’ancien international sénégalais. Ce 4 décembre est en effet une date à marquer au Sénégal. Le pays a rendu un dernier hommage à l’une de ses plus grandes légendes Pape Bouba Diop. Entre émotion, désolation et tristesse, les témoignages ont été faits par les autorités et les anciens coéquipiers du natif de Rufisque pour saluer sa mémoire et ainsi rendre un vibrant hommage à l’ancien joueur de Fulham.

Le président de la République du Sénégal qui a présidé la cérémonie a commencé par présenter ses condoléances attristées au peuple sénégalais. « La mort de Pape Bouba Diop est une perte énorme pour sa famille et pour celle du sport. De Rufisque, sa ville natale aux plus grands clubs européens, en passant par le Jaraaf de Dakar, Pape Bouba Diop s’est forgé une rage de vaincre. Il a eu un brillant parcours tel un soleil qui illumine tout sur son passage’’, a déclaré Macky Sall.

‘’Nous avons tous en mémoire ce fameux but, après une course époustouflante, Pape Bouba Diop marqua le tout premier but de l’histoire du Sénégal en Coupe du Monde de football. Face aux champions du monde en titre. Pape Bouba et ses coéquipiers nous offrirent ainsi la victoire qui plaça pour la postérité notre pays sur la planète football’’, a-t-il poursuivi.

Encore peinés par la disparition de leur ex-coéquipier, El Hadji Diouf et Henry Camara ont fait partie des plus touchés lors de cette cérémonie. Particulièrement ému, le double Ballon d’or estime que Pape Bouba mérite tous les honneurs. “Pape Bouba Diop que vous allez décorer à titre posthume mérite tous les égards de notre nation et de ses dirigeants. Il mérite le repos du guerrier, mais, il mérite surtout de ne pas être oublié… Le Sénégal a perdu l’un des plus illustres fils mais surtout le plus veillant et le plus méritant de nous tous lors de la coupe du monde 2002, avec son but contre la France à Séoul et la victoire de notre équipe dans la foulée. Il a rendu à tous les Sénégalais et Africains leurs dignités de sportifs et leurs fiertés de champion »

Diouf de conclure : Conduire l’équipe du Sénégal en une victoire finale en coupe d’Afrique des nations au Cameroun, c’est le meilleur hommage qu’ils pourraient rendre à Pape Bouba Diop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *