udpsonline.net

Demba Ba et Webo révèlent ce qu’il s’est passé dans le vestiaire après l’incident raciste

Achille Webo était la grande victime. L’entraineur adjoint de Basakséhir a reçu des propos racistes de la part du 4ᵉ arbitre, Sebastian Coltescu, lors du match contre le PSG en Ligue des champions. À l’unisson, tous les acteurs ont décidé de ne plus poursuivre la rencontre. Un fait qui a énormément marqué l’ex-international camerounais.

Avant de poursuivre, hier nous vous demandions : Combien de Coupes du monde Cafu a-t-il disputé ? La bonne réponse est B : 4 (en 1994, 1998, 2002 et 2006).

«Why you say « negro » ? » («Pourquoi est-ce que vous dites « negro » ? »). Sans public mardi, la question répétée par Pierre Webo à Sebastian Coltescu a résonné dans tout le Parc des Princes. L’entraîneur adjoint de l’Istanbul Basaksehir, expulsé, venait d’entendre le quatrième arbitre le désigner comme le «negru» («noir» en Roumain), un terme raciste qui a provoqué une colère rare chez le Camerounais.

Dans un entretien au Daily Mail, Webo a raconté son cauchemar. «Quand je vois mon visage en regardant la vidéo, ce que j’ai fait, à quel point j’étais agressif, waouh ! Même moi, je n’aurais pas voulu être en face de moi parce que j’étais très agressif. C’est la première fois que je voyais mon visage comme ça. »

Pour Webo, ce mot prononcé a été vécu comme un « choc », surtout venant «d’un gars qui est censé gérer ce genre de situations. » L’ancien international camerounais a aussi révélé ce que les joueurs parisiens lui ont dit comme mot de soutien dans cette épreuve assez difficile.

« Neymar, Marquinhos et Leonardo m’ont appelé. Ils étaient dans le couloir et ils m’ont dit : ‘on est désolés pour ce qui s’est passé mais tu as notre soutien. Ne t’inquiète pas, on est avec toi, on ne reprendra pas le jeu. On n’accepte pas ce genre de mots dans le football. Je n’ai pas réalisé jusqu’à ce que je sorte du vestiaire mais le couloir était incroyable. Neymar, Mbappé, Diallo, tous les joueurs étaient là. Je suis sorti parce que Leonardo m’avait appelé pour me parler dans le couloir. (…) Je veux remercier tous les joueurs du PSG, le club et tous ceux qui étaient là pour leur solidarité », a-t-il déclaré.

Une scène également décrite par Demba Ba, l’attaquant sénégalais n’avait pas hésité à encourager ses coéquipiers à rentrer au vestiaire pour signifier son ras-le-bol. L’ancien de Newcastle a notamment été surpris par la réaction de son coéquipier Enzo Criveli. « Ça a commencé à parler à droite, à gauche, et il y en quelques-uns qui ont élevé la voix pour dire : ‘Soit on sort tous, soit on ne sort pas’. J’ai été surpris par certaines réactions, notamment celle d’Enzo Crivelli. Je lui ai dit : ‘Enzo, s’ils sortent tous, tu sors. Tu as 25 ans, tu sors’. Si vous saviez la violence avec laquelle il m’a crié dessus (il sourit, ndlr) pour me dire ‘Non je ne sors pas, ce sont des choses qui doivent être éradiquées des terrains de football et si on ne fait rien aujourd’hui, ça continuera’. Il a décidé de ne pas sortir et il a été suivi par l’équipe. Ils sont tous restés et on a joué le lendemain », a confié l’ancien avant-centre de Newcastle à BeIN Sport. Le geste inédit des joueurs du PSG et de Basaksehir de quitter la pelouse a été salué par le monde du football.

Place désormais au quiz : En quelle année Pierre Achille Webo a-t-il mis un terme à sa carrière de footballeur ? A : 2016 B : 2018. La bonne réponse sera dévoilée dans l’une de nos prochaines vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *