udpsonline.net

Débuts des hostilités en Premier League : Klopp et Mourinho attaquent Chelsea et Man City

En Premier League, la lutte va faire rage cette saison. Entre les deux superpuissances Liverpool et Manchester City, habitués à tout dominer ces dernières années et les grosses écuries qui ont déboursé des investissements massifs pour se mettre au diapason, tout porte à croire que les férus de foot anglais vont vivre une grande année. Pour Klopp et José Mourinho en revanche, les montants exorbitants évoqués posent problèmes puisque tout le monde ne peut pas se le permettre en raison du contexte actuel.

Ziyech, Werner, Havertz ou encore Chilwell, Chelsea réalise un mercato XXL à tout point de vue. Interdit de recrutement l’été dernier, le club londonien a retrouvé sa puissance financière. Les Blues ont d’ores et déjà claqué pas moins de 220 M€. Un investissement colossal qu’aucun concurrent national ou européen n’a déboursé depuis le début de la période mercato.

De quoi sans doute faire des envieux en Europe et même en Premier League. C’est le cas notamment de Jürgen Klopp qui n’a pas pris de gants au moment d’évoquer les dépenses folles des Blues et de Manchester City qui, pour sa part, a investi jusqu’ici 80 M€ pour attirer dans ses filets, Nathan Aké ou encore Ferran Torres. Mais pour Klopp, l’argent n’est pas gage de réussite sur le terrain.

« Pour certains clubs, ceux appartenant à des pays, appartenant à des oligarques, l’incertitude de l’avenir semble moins importante », dit-il, avant de poursuivre. « Nous (Liverpool), nous sommes un autre type de club. Ils signent beaucoup de joueurs. Mais il ne s’agit pas seulement d’apporter de la qualité. Vous ne pouvez pas faire venir les 11 meilleurs joueurs du monde et espérer qu’une semaine plus tard, ils joueront le meilleur football qu’ils n’ont jamais joué. Cela prend du temps. » Les Blues apprécieront.

De son côté, Mourinho a égratigné l’autre rival Manchester City. Jamais loin quand il s’agit de s’en prendre aux concurrents, le Portugais, lui, a remis sur le tapis l’affaire Lionel Messi. Interrogé sur la possibilité de signer La Pulga, lorsque ce dernier a indiqué vouloir quitter le Barça, le « Mou » s’est montré taquin. « Nous respectons le fair-play financier à Tottenham. Il peut seulement aller dans une équipe qui ne respecte pas le fair-play financier. Et ce n’est certainement pas Tottenham. »

Pour rappel, Manchester City a fait part de son intérêt pour le sextuple ballon d’or lors de ce mercato estival. Epinglé dans le cadre du fair-play financier puis relaxé, le club mancunien n’aurait pourtant pas lésiné sur le compte en banque si l’occasion s’était réellement présentée. Dans tous les cas, les différents gros de la Premier League anglaise ont démarré les hostilités en coulisses. De quoi présager une saison de haute volée du côté de l’Angleterre.

Voyez-vous les Blues de Chelsea détrôner les Reds la saison prochaine après leur mercato clinquant ? N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires.

 


e-in-picture” allowfullscreen>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *