udpsonline.net

Dans les coulisses de la marque « Les tabliers de Patox »

Équipements des tabliers, des couvre-plats multi-usages et réutilisables et autres accessoires de cuisine, « Les tabliers de Patox » est l’une des marques qui reflètent la créativité africaine et l’univers artisanal adapté aux exigences de la mode et de la concurrence. Confectionnés de manière artisanale à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, les produits de cette marque inondent, depuis peu, les marchés de plusieurs pays dont la France, la RDC et le Sénégal.

Du rêve d’enfance en passant par la création pour chuter par la conquête du public, la marque « Les tabliers de Patox » est l’histoire d’une femme passionnée par la cuisine et la couture. Créée en 2019 par la Congolaise Patricia Lwamba Bompaka, cette marque est devenue une tenue de travail pour les tenanciers des bars, restaurants, femmes de ménages et tous les amoureux de la culture africaine.

« Depuis ma tendre enfance, je suis passionnée de cuisine. Je passe beaucoup de temps en cuisine et pour me protéger des taches ; je porte toujours un tablier. En 2017, j’ai commencé à partager ma passion pour la cuisine sur les réseaux sociaux, pour mettre un visage derrière le pseudo Patox 67-cuisine. J’ai posté une photo de moi portant un joli tablier personnalisé en wax offert par ma maman », se souvient Patricia Lwamba Bompaka, ajoutant que le nom Patox est aussi une identité. « Patox est un surnom donné par des collègues. Lors de la création de ma page cuisine Patox 67-cuisine, c’est le premier pseudo qui m’est venu en tête. Pour « Les tabliers de Patox », j’ai voulu garder cette identité ».

Une marque qui valorise le tissu « wax »

Très nostalgique, celle que le public appelle affectueusement « Maman Patox », accorde une grande importance au wax, ce tissu qui a bercé sa tendre enfance. Pour concilier la nostalgie et l’attirance du public, Lwamba a choisi ce tissu pour imposer sa marque dans la sphère de la mode et de la cuisine en Europe et en République Démocratique du Congo. « Le wax est un tissu qui a bercé mon enfance. Depuis quelques années, le wax a le vent en poupe en Europe. Toutes ces raisons m’ont poussée à choisir ce tissu pour mes produits. Ce tissu a toujours fait partie de ma vie, « Les tabliers de Patox » en wax, c’était une évidence ! »

Très appréciée par le public, cette marque est devenue le symbole du courage d’une femme qui a longtemps cru en ses rêves. « J’ai reçu par la suite de nombreuses demandes concernant ce tablier et je me suis dit pourquoi ne pas proposer des tabliers à la vente ! J’ai mûri l’idée et avec l’aide de ma famille, j’ai créé « Les tabliers de Patox » en 2019. Cette collection a reçu un bon accueil du public, j’ai reçu différentes demandes qui m’ont poussée à élargir ma gamme de produits : housse de cousin, bonnet de nuit, tote bag, vêtements enfant sont venus étoffer cette collection », raconte-t-elle.

Un souci d’élargir son horizon !

Avec sa clientèle constituée généralement d’hommes et femmes, dont l’âge varie entre 20 et 45 ans, cette marque adaptée aux réalités du commerce en ligne, compte élargir sa gamme, notamment des vêtements et autres accessoires de la mode en vue d’étendre ses canaux de vente. « Aujourd’hui, je vends essentiellement via les réseaux sociaux, je souhaite élargir mes canaux de distribution et élargir ma gamme. Le défi est de me faire connaître et de m’implanter physiquement en France et au Congo afin de vendre mes produits à la grande distribution. Mon rêve est de développer cette marque pour pouvoir créer de l’emploi au Congo ainsi aider mes compatriotes », renchérit sa créatrice.

A lire : Jardin de Jade, cette marque de vêtements qui reflète la richesse culturelle de l’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *