udpsonline.net

Ça se tend, le ministre des Sports italien fracasse de nouveau Cristiano Ronaldo

Plus que jamais, la guerre est déclarée entre Cristiano Ronaldo et le Gouvernement Italien. Controlé positif au coronavirus avec sa sélection nationale du Portugal, Cristiano Ronaldo n’est pas resté sur place pour observer sa quarantaine, comme le veut la procédure. Et selon le ministre des Sports italien, la star portugaise a tout simplement violé le protocole.

Si l’ancien du Real Madrid s’est défendu lors d’un Live Instagram hier, Vincenzo Spadafora n’en est pas resté là et rajoute une couche ce samedi. L’homme politique italien a été l’auteur d’une sortie musclée.

« La notoriété et la qualité de certains joueurs ne les autorisent pas à être arrogants et irrespectueux envers les institutions, ni à mentir. Au contraire, plus on est connu, plus on se doit de réfléchir avant de parler et de donner le bon exemple. Je n’ai pas l’intention de m’éterniser sur ce sujet. (…) Je n’en parlerai plus et je renouvelle mes vœux de prompt rétablissement à tous les cas positifs. », a lâché le ministre dans des propos accordés à l’agence de presse Ansa.

L’affaire CR7 fait en tout cas les gros titres de la presse italienne. De son côté, le quintuple ballon d’or a donné de ses nouvelles, se montrant rassurant sur son état de santé. «Je ne ressens aucune douleur, je dors bien, je n’ai aucun symptôme. (…) Je suis tout seul chez moi, isolé, pendant les dix prochains jours encore. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *